Grossesse et projet de grossesse

Partager sur

Envoyer par email

Séparez les adresses par des virgules

Mis à jour le

Philippe Bouche, médecin généraliste dans le nord de la France, nous parle de la grossesse et des vaccins auxquels la future mère et son entourage doivent penser. La vaccination permet de protéger la femme enceinte et l’enfant à naître de maladies potentiellement graves comme la coqueluche, la grippe, la rougeole, la rubéole, ou encore la varicelle.

Avant la grossesse :

Coqueluche Un rappel vaccinal contre la coqueluche est recommandé pour tous les adultes de 25 ans (avec rattrapage jusqu’à 39 ans). Bien que moins efficace pour protéger les nourrissons que la vaccination de la femme pendant la grossesse, la vaccination des adultes non vaccinés au cours des dix dernières années et ayant le projet d’avoir un enfant est à recommander aux femmes qui ne voudraient pas se faire vacciner pendant leur grossesse.

Rubéole : La vaccination contre la rubéole est particulièrement recommandée pour les jeunes femmes ayant un projet de grossesse, non vaccinées et nées avant 1980. La vaccination consiste en une dose de vaccin rougeole-oreillons-rubéole. La vaccination n’est pas nécessaire si une analyse de sang montre la présence d’anticorps contre la rubéole. Une grossesse doit être évitée dans le mois suivant la vaccination.

Varicelle : La vaccination est recommandée pour toutes les femmes en âge de procréer qui n’ont pas eu la varicelle et ne sont donc pas naturellement immunisées ou dont on n’est pas certain qu’elles aient eu la varicelle, surtout si elles ont un projet de grossesse.

Pendant la grossesse :

Grippe saisonnière : Cette vaccination est recommandée chez la femme enceinte, quel que soit le trimestre de grossesse.

Coqueluche : cette vaccination est recommandée à partir du 2e trimestre et de préférence entre les semaines d’aménorrhées 20 et 36. La vaccination contre la coqueluche doit être effectuée à chaque grossesse et peut être réalisée avec un vaccin tétravalent (dTcaP). Une femme ayant reçu un vaccin contre la coqueluche avant sa grossesse doit également être vaccinée pendant la grossesse afin de s'assurer que suffisamment d'anticorps soient transférés au fœtus pour le protéger dès sa naissance.

COVID-19 : cette vaccination est recommandée dès le premier trimestre de la grossesse. 

Les vaccinations contre la rubéole, la tuberculose et la varicelle doivent être évitées pendant la grossesse.

Après la grossesse :

Coqueluche : En l’absence de vaccination de la mère pendant la grossesse, cette vaccination est également recommandée pour les personnes non à jour dans leurs vaccinations et susceptibles d’être en contact étroit avec le nourrisson durant ses six premiers mois de vie (père, fratrie ….).

Rubéole : Si une prise de sang chez une femme enceinte, quel que soit son âge, montre l’absence d’anticorps contre la rubéole, et si la femme n’a pas été vaccinée avant la grossesse, elle doit être vaccinée immédiatement après l’accouchement. Une grossesse doit être évitée dans le mois suivant la vaccination.

Varicelle : La vaccination est recommandée pour toutes les femmes qui n’ont pas eu la varicelle et ne sont donc pas naturellement immunisées ou dont on n’est pas certain qu’elles aient eu la varicelle après une première grossesse et sous contraception efficace, si elles n’ont pas été vaccinées avant leur grossesse.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin, pharmacien ou sage-femme.

Grossesse et voyage :

Evaluez avec votre médecin, en fonction du type de voyage et de la destination, ceux qui doivent être mis à jour et la nécessité de faire d'autres vaccins.