Quelles sont les vaccinations obligatoires des enfants ?

Partager sur

Envoyer par email

Séparez les adresses par des virgules

Mis à jour le

En 2018, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’Haemophilus influenzae b, l’hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont obligatoires avant l’âge de 2 ans pour les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018.

Pour les enfants nés avant le 1er janvier 2018, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite sont obligatoires aux âges de 2, 4 et 11 mois.

Pour les enfants de plus de 12 mois résidant en Guyane française, la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire.

Depuis l'extension des obligations vaccinales, les couvertures vaccinales ont augmenté pour tous les vaccins des enfants nés en 2018 par rapport à ceux nés en 2017, et le suivi de pharmacovigilance n'a pas mis en évidence de signal ou d'alerte particulier.

Vaccination et épidémie de COVID19 : que faut-il faire ?

Les vaccinations obligatoires des jeunes enfants de moins de deux ans doivent absolument être poursuivies en suivant le calendrier habituel des vaccinations. Il faut en effet continuer à les protéger, en particulier contre les maladies qui peuvent être graves.

Prenez-rendez-vous avec votre médecin ou renseignez-vous sur l’ouverture de votre consultation de PMI habituelle. Respectez les mesures barrières en y allant (notamment un seul parent accompagne l'enfant).​

Après l’âge de deux ans, les vaccinations de la population pouvaient être reportées jusqu'à la fin du confinement, sauf pour les personnes exposées à des maladies qui nécessitent une prévention autour d'un cas (rougeole, méningite, coqueluche, varicelle, etc.). 

Depuis que le confinement est levé, les vaccinations doivent être reprises normalement, celles qui n'ont pas été faites doivent être rattrapées, notamment la vaccination contre la rougeole.